le jeu de go Les Règles du Go
jeu de go

accueil Page d'accueil

goban

histoire du jeu de go  Histoire du Go

pierres de go

apprendre le jeu de go Apprendre le Go

jeu de go

les liens du jeu de go Les liens du Go

vente jeu de go
jeudego TEACHER JeudeGo Teacher
jeu de go
vente de jeu de go Boutique
vente en ligne de jeux de go

OBJECTIFS

Le but du jeu est d’occuper le plus d’espace possible (territoires) en utilisant un matériel très simple : une grille, appelée goban, et des pions, appelés pierres, qui sont soit noirs soit blancs et que l’on pose alternativement sur les intersections de la grille.

Le goban est un damier sur lequel est tracée une grille de 19 lignes et 19 colonnes, soit 361 intersections. Il est fortement conseillé de jouer ses premières parties sur des gobans plus petits (9x9 ou 13x13 lignes, par exemple), ce qui facilite l’approche de la stratégie et permet de mieux assimiler les mécanismes du jeu.

La règle du jeu s’apprend en quelques minutes et elle permet au débutant de jouer des parties passionnantes. Au go, deux joueurs de force très différente peuvent jouer à égalité de chances grâce à un astucieux système de handicap, et cela sans dénaturer en rien les mécanismes du jeu.

Les Objectifs go (animation)

 

 

règles rédigées par Farid Ben Malek
1er dan professionnel et Champion
de France en titre 1994,1999

LES RÈGLES (1/2)

 

   

Le go se joue à deux. L’un, Noir, prend les pierres noires, l’autre, Blanc, prend les pierres blanches. En début de partie, le goban est vide. C’est Noir qui commence à jouer en posant une de ses pierres sur une des intersections de la grille ; Blanc joue ensuite en posant une de ses pierres sur une intersection libre, et ainsi de suite. Les pierres ne seront jamais déplacées sur le goban.

 

   

1. LIBERTÉS

Les libertés d’une pierre sont les intersections libres adjacentes à cette pierre.

 

 

 

Si une pierre adverse occupe l’une de ses intersections adjacentes, elle ôte à la pierre une liberté.

 

 

 

La pierre A a deux libertés.
La pierre B en a trois,
et la pierre Cen a quatre.


Après Blanc 1, la pierre noire Dn’a
plus que trois libertés.

 

2. RÈGLE DE PRISE

Quand on occupe la dernière liberté d’une pierre, celle-ci est prise et retirée du goban. On ne trouvera donc jamais sur le goban de pierre ne disposant d’aucune liberté.

La prise go (animation)

Les pierres prises sont appelées prisonniers.

 

 

 

Si Blanc joue sur la dernière liberté
de noir, il prend la pierre.

 

3. CHAÎNE

Si une pierre de même couleur occupe une des libertés d’une pierre, les deux pierres sont connectées et forment une chaîne.

 

Le nombre de libertés de la chaîne est le total des intersections adjacentes libres.

 

 

 

 

 

 

 

Notez bien que deux intersections « en diagonale » ne sont pas « adjacentes »

 

 

Les deux pierres noires forment
une chaîne qui a 6 libertés


La chaîne formée par les quatre pierres
blanches possède neuf libertés

La pierre n'est pas connectée
à la chaîne de trois pierres

 

4. CHAÎNE ET PRISE

Les pierres d’une chaîne sont solidaires : elles ne peuvent être prises séparément.

Quand on occupe la dernière liberté d’une pierre ou d’une chaîne de pierres, celle-ci est prise et retirée du goban.

Toute chaîne ou toute pierre ne disposant plus que d’une seule liberté est menacée de prise en un seul coup : on dit qu’elle est en « atari ».

Prise de chaîne go (animation)

 

Les pierres prises sont conservées par le joueur qui prend. Elles serviront lors du décompte final de la partie.

 

 

Si Blanc joue sur la dernière
liberté de la chaîne, il prend
les deux pierres noires...

et les retire du goban

 

Règles 1/2  Règles 2/2  Handicap  Vie et Mort  Partie commentée 

  Qui sommes nous | © Loolaï Productions 2001-2009